Promotions

Cyril TERRIER

Promotion 2010

Diplomé de : ESPCI
CV : Télécharger
Courriel : Cyril.TERRIER@mines-paristech.fr

Mission OSE

Organisation/ Entreprise : SCHNEIDER ELECTRIC

Lieu de la mission : eybens

Mission : Demand Response : Architecture de plateforme et potentiel de développement.

Résumé de la mission :
L’évolution récente du volume et des modes de consommation de l’électricité appelle une évolution des modes d’opérations des réseaux électriques. Ce phénomène est généralisé à l’ensemble des pays industrialisés et en développement, ainsi qu’à tous les secteurs d’activité.

L’augmentation plus ou moins brutale des consommations électriques nationales, l’insertion du véhicule électrique sur les réseaux ou encore l’accentuation des phénomènes de pointe accroissent les risques de congestion et de défaut des réseaux. A mi-chemin entre l’organisation d’un délestage tournant (action sur la demande) et la construction de nouveaux groupes de production et lignes électriques (action sur l’offre), le Demand Response propose de reporter contre rémunération des consommations de charges non critiques et ciblées lors de périodes risquées pour la stabilité du réseau électrique.

Opéré depuis le premier choc pétrolier au États-Unis, le Demand Response, situé à la convergence d’une multitude d’intérêts, connait aujourd’hui un essor sans précédent, tant dans son extension à de nouvelles zones géographiques que dans son évolution technologique en bénéficiant des développements récents des technologies de l’information. Dans la course à l’acquisition de ce nouveau marché, un avantage décisif sera pris par celui qui parviendra le premier à industrialiser le processus et à le rendre compatible aux divers réseaux électriques de la planète, quelque soit son niveau de développement.

En conséquence, le travail effectué au cours de cette mission a eu pour objectif, d‘une part, de bâtir l’architecture intégrée et industrialisée d’une plateforme opérationnelle du Demand Response depuis le consommateur final jusqu’aux opérateurs et d’autre part, d’industrialiser la recherche de capacités interruptible dans l’ensemble des secteurs d’activité.